LE PROGRAMME "SENTINELLES D'ÉCOUTE"

 
 
 
 
 
 
 
Le Programme "Sentinelles d'écoute"
Nous savons que les élèves ont plus de facilité à se confier entre pairs. En effet, pour beaucoup d’élèves harcelé, il est difficile d’en parler à des adultes. Peur des représailles, vision de l’adulte comme figure d’autorité, honte…
De plus, les élèves témoins de harcèlement ont une vision beaucoup plus large du phénomène que les adultes, puisqu'ils sont présents toute la journée avec les élèves victimes de harcèlement.
La mise en place de ce programme « Sentinelles d’écoute » permettra de lutter contre toutes les formes de violence au sein de l’établissement. Il permettra également à des élèves de ne plus être isolés face à des phénomènes de violence. Et enfin de lutter contre le décrochage scolaire, une des caractéristiques du harcèlement.

1. Principe
- 1 à 2 journées complètes de formation pour les participants avec des apports théoriques mais également pratiques sur la base de situations concrètes. Mise en place d’un contrat de confiance avec obligation de confidentialité sur les situations.
- Une présentation en amont de cette participation à la formation sera faite aux élèves afin de trouver des volontaires, et un courrier d’information requérant l’accord des familles sera réalisé.
- Communiqué aux familles des élèves retenus.
10 élèves en tout, décident à la fin de la formation, de faire partie des « Sentinelles d’écoute ».
10 adultes qui acceptent d’être des « référents anti harcèlement » : une composition représentative de la sphère éducative (1 agent – 1 CPE – 1 infirmière – 1 assistante sociale - 1 AED – 2 professeurs – 2 parents – 1 psychologue).

2. Fonctionnement
L’objectif des « sentinelles d’écoute » est de comprendre les mécanismes du harcèlement. De mettre en place des stratégies d’aide immédiate aux victimes par une action centrée sur celle-ci mais également sur l’auteur et les témoins (groupe classe) afin que la dynamique du harcèlement s’arrête. Ils sont également les premières personnes que les élèves témoins ou victimes iront voir pour parler de situations de harcèlement. L’objectif est de fédérer l’aide autour des victimes. Pour que cela fonctionne il faut également développer une cohésion au sein du groupe « Sentinelles ».
Afin de faire vivre le groupe « sentinelles », il est nécessaire :
- De présenter le groupe à l’ensemble de la communauté éducative, ainsi que les objectifs de celui-ci. Il est important que les membres de la communauté éducative puissent identifier les « sentinelles » ainsi que les « référents ».
- Prévoir un temps pour permettre les échanges entre les membres du groupe.
- Permettre la formation et l’intégration de nouvelles sentinelles et/ou référents.
- Travailler en étroite collaboration avec le CESC

3. Objectifs finaux poursuivis :
- Améliorer le climat scolaire dans l’établissement
- diminution du nombre d’exclusions de cours, du nombre de punitions, de sanctions et notamment de Conseils de Disciplines
- permettre un mieux-être des élèves et des personnels
- réduire le nombre de passage à l’infirmerie
- Réduire le nombre de décrocheurs 
- permettre aux élèves de parler, de savoir qu’ils ne sont pas seuls face au harcèlement
- permettre aux élèves de savoir qu’il est possible de trouver des solutions autres que celle de quitter le lycée.
38764161_2136526569954109_87474753238571
logo.png